UN NOUVEAU REGARD

Les entreprises montréalaises embauchent un grand nombre d'expatriés! Suivez les péripéties de leur accueil et de leur intégration vus par les ressources humaines, les consultants en intégration et les expatriés eux-mêmes!

 

 

 

L’ANECDOTE

Il y a quelques années, je suis allée vivre à Berkeley, en Californie, avec mon amoureux et nos trois enfants. Au début, malgré la beauté des lieux, l’ambiance décontractée et tout le reste, on a vécu des moments d’adaptation un peu difficiles. Trouver un appartement, une école pour les enfants, se familiariser avec l’anglais… Ce n’était pas si simple.

Mais finalement, au fil des semaines, des mois, des années, la Californie, c’est devenu chez nous.

Quand est venu le temps de rentrer au Québec, on a traversé une épreuve que, personnellement, je n’avais pas du tout vu venir : le choc du retour. Après tout, j’étais maintenant Californienne ;) Résultat : je parlais tout le temps de la Californie. De la bouffe de la Californie, de la météo de la Californie, des plages de la Californie.

J’énervais tout le monde en comparant la taille des fruits du Québec avec ceux de la vallée centrale, le goût des vins français avec ceux de la vallée de Napa. Quant à Montréal…

Montréal, c’était ma ville, je la connaissais par cœur. C’était banal. J’avais envie de vivre encore l’excitation du voyage. Je m’ennuyais de la nouveauté, de l’inconnu. Et des couchers de soleil – aaaah, les couchers de soleil à Berkeley…!

 

LA RÉUSSITE

Trois ans après mon retour à Montréal, j’ai commencé à travailler pour Fleur de lys.

Et tout à coup, j’ai eu l’impression de redécouvrir ma ville. C’est comme si je m’étais mise à voyager dans ma propre ville. À travers le regard, l’étonnement et les questions de mes expats, je revis la joie de découvrir un endroit, et Montréal m’apparait chaque fois sous un jour nouveau. Comme cet après-midi où j’ai accueilli un couple venu de Singapour qui, en arrivant à Montréal, s’est écrié : «The sky is so beautiful here ! » Pour eux, qui arrivaient d’une métropole remplie d’immenses gratte-ciel, c’était fantastique de voir la vastitude du ciel même en plein cœur de de la ville. 

Je n’ai plus à rêver aux couchers de soleil de la Californie, maintenant. Je n’ai qu’à lever les yeux pour regarder le beau ciel de Montréal

 

 

Karine Glorieux, Accompagnatrice chez Fleur de Lys Relocation

Partagez votre Histoire de reloc! et courez la chance de voir votre texte publié! Envoyez vos péripéties à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nous contacter

Fleur de lys
Relocation

4284 rue de la Roche, Montréal (Qc), Canada H2J 3H9

1375 Frank-Carrel, Local 30, Québec (Qc) Canada G1N 2E7

Questions et commentaires?

1 514 448-0905
info@fleurdelysrelocation.com
Skype: fleurdelysrelocation